Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 09:59

til.3ct.-chat-tourelles-1920.ml.jpg

Le Publicateur 20.3.1910

 

Le maire Petit et ses copains de la révolution sociale, auxquels les électeurs de Claye, administrèrent, dimanche dernier, une fameuse volée de bois vert, reçurent hier le coup de grâce.

Le projet d’achat du château Languet, la grande pensée du règne du citoyen boucher-maire socialist’e, a été repoussé au conseil municipal par 9 voix contre 7.

C’est-à-dire que la mairie restera où elle est et que le château n’abritera pas les délibérations de nos édiles. C’est l’effondrement de toutes les espérances socialistes ; c’est la ruine d’un projet que le plus sot des orgueils avait fait surgir des méninges fatiguées de ces messieurs de la « Lutte finale ».

Pour se venger de cet échec le maire à refuser son appui à la formation d’un Syndicat de communes, lequel, selon le projet du docteur David, ferait l’acquisition du château pour le transformer  en hôpital-hospice.

Le maire prétendit que M. Baron avait en vue un acquéreur très sérieux.

Nous croyons que le maire Petit a été au delà de la vérité en apportant au conseil municipal une telle affirmation. En tous cas M. Baron attendait, hier soir, le résultat du vote l’intéressant avec une certaine impatience ; s’il avait en vue un acquéreur  aussi sérieux que le citoyen Petit a bien voulu le dire M. Baron n’aurait pas eu cette attitude.

Nous allons d’ailleurs à ce sujet prendre de plus amples informations.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires