Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 22:39

 

image-3 2698

Tombe de Louis Honoré Douville

 

 

Hier une cérémonie a eu lieu au cimetière de Claye-Souilly en présence des sapeurs pompiers de Claye-Souilly, des policiers du commissariat de Villeparisis, des élus de la commune et de la population de Claye-Souilly suite à la réhabilitation de plusieurs tombes dans le cimetière, celles de 2 militaires, l’un mort pour la France, l’autre mort pour l’Allemagne  ainsi que du carré des infirmières décédées pendant la guerre de 1914-1918.

 

Une autre tombe a également été rénovée, c’est celle de Louis Honoré Douville (1858-1902) ce pompier mort dans l’exercice de ses fonctions, son fils unique  soldat de 2ème classe au 146ème Régiment d’Infanterie décèdera quelques années plus tard à Gravelines le 10/3/1915, sans descendance.

 

Les habitants de Claye-Souilly, en venant en nombre à cette cérémonie ont voulu montrer leur attachement à l’action des sapeurs-pompiers de Claye-Souilly qui depuis plus de deux siècles se dévouent sans relâche  pour le bien-être de la population.

 

Un grand merci à Eric Laniesse, président de l’Amicale des Pompiers de Claye-Souilly qui a alerté les services communaux et a permis grâce à sa ténacité  la réhabilitation de cette tombe.

 

Eric, pompiers à Claye-Souilly depuis 1982, dès l’âge de 17 ans, président de l’Amicale des Pompiers depuis de nombreuses années, est un passionné d’histoire locale. Issu de deux vieilles familles de Claye-Souilly, son père était artisan garagiste en haut de la rue Jean Jaurès et son grand père avant lui, le garage Laniesse était renommé dans toute la région pour la qualité de son travail, quand à ses grands parents maternels  ils ont tenu pendant de nombreuses années la maison de la presse en centre ville de Claye-Souilly, qui ne se rappelle pas la gentillesse d’Edmond Cléret, qui fut aussi conseiller municipal  et  l’érudition de son épouse.

 

L’émotion se lisait aujourd’hui sur le visage d’Eric, la fierté du devoir accompli mais pas seulement c’était aussi son attachement à cette commune qu’il n’a jamais quitté depuis sa naissance.

 

 3. 3RJJ 1950 AVANT LAN

 Garage Laniesse vers 1950        Collection Eric Laniesse

 

 3. 25 RUE JJ 1975 AVANT 2 LAN

 Mr et Mme Cléret lors d'une fête costumée dans les années 70

Collection Eric Laniesse

 

 

Article sur le même sujet : http://srv03.admin.over-blog.com/index.php?id=1191388903&module=admin&action=publicationArticles:editPublication&ref_site=1&nlc__=421289598620

Partager cet article

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Pompiers de Claye-Souilly
commenter cet article

commentaires

Dhérent 26/04/2011 17:59



Bonjour,


Je me demande s'il n'y a pas une erreur sur une partie de l'historique de ce garage. Je crois qu'il a été de 1938-1939 à 1952 environ, le garage de M. Firmin Alric, un Aveyronnais. M. Alric était
un passionné de voitures de courses et avait même couru le Grand Prix de France de 1912. Avant de devenir patron à Claye, il avait travaillé dans un garage à Senlis. Sa femme
s'appellait Adeline. Ils recevaient beaucoup chez eux et étaient des garagistes très réputés.


Cela m'intéresserait si d'autres personnes avaient des témoignages sur ce couple sans enfant qui s'était retiré à Paris. Ils sont morts assez rapidement ensuite, elle quelques mois plus tard en
1952 et lui en 1954. Ils sont enterrés au cimetière de Pantin.


Ma mère était une de leurs petites cousines et venait souvent en vacances chez eux.