Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contact

9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 18:13

4p.-1900-vers-pompiers-dbjpeg.jpg

 

LES POMPIERS DE CLAYE-SOUILLY

 

 

 

Subdivision créée en 1816

Réorganisé le 11 Janvier 1877.

 

Officiers commandant le corps des sapeurs pompiers.

 

MARQUOYS                         Capitaine       9.10.1855 (comptant + 40ans de service)

MOULUT Emile           sous- Lieutenant     1877-1883

PITORT Georges                    Lieutenant     1883-1918

THIERY Marcel             sous-Lieutenant     1918-1921

LECONTE Georges               Lieutenant     1921-1930  né 7.4.1869 Ajusteur mécanicien

LEGENDRE Georges             Lieutenant     1930-1936

DESCHAMPS Théodore        Lieutenant     1936-1945  né 24.1.1879 Directeur de scierie

VAN VETTEREN Maurice    Lieutenant     1945-1965

CHEVRET Roger                   Lieutenant      1966-1982

COUTURIER Jean-Pierre Adjudant-Chef    1983

 

 

Le 29 octobre 1833 la subdivision compte 28 hommes,

En 1854                                                       25                la fusion avec Souilly est faite

En 1857                                                       31

En 1866                                                       25

En 1870                                                       20

En 1921                                                       51

En 1957                                                       24

En 1996                                                       31 (13 professionnels, 18 volontaires)

 

 

 

 1957  construction du centre de secours N° 21, Rue du Gl Leclerc, il devient opérationnel la même année, il dépend du centre principal de Lagny.

Jusqu’en 1973 il n’y avait que des pompiers volontaires.

 

1963 Achat d’un véhicule léger 2CV Camionnette Citroën.

 

1966 sur le plan sportif le centre de secours s’est particulièrement distingué pour sa 1ère année

de compétition : les 4 candidats présentés ont été reçus (2 au 1000m, 2 au 100m), deux sapeurs ayant terminé à la 1ère place.

 

1970 Communes à secourir en 1er appel : Claye-Souilly, Charny, Annet sur marne, Messy, Saint-Mesmes, Nantouillet, Précy sur marne, Compans.

VAN VETTEREN Maurice nommé capitaine honoraire des Sapeurs Pompiers.

 

 

1974 affectation de pompiers professionnels.

 

En 1982 : 8 sapeurs pompiers de profession, 24 sapeurs pompiers volontaires, un médecin capitaine.

En 1986 : 8 sapeurs pompiers de profession, 15 sapeurs pompiers volontaires, un médecin.

 

 

1996 réorganisation dans de nouveau locaux rue Victor DROUET, le centre dépend de Chelles commandé par le capitaine Michel BOURGEOIS et comprenant quatre centres d’intervention : Lognes, Vaires s/marne, Villeparisis et Claye-Souilly.  

 

 

Sources :

Trait d’union 1963, 1966, 1970, 1977, 1980,   1982 1984,  1986. 

 

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Pompiers de Claye-Souilly
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 10:22

 

Monsieur Guichard, maire de Claye-Souilly, habitait la maison où il y a la croix rouge


Le Publicateur 9.8.1889

 

 Remises de médailles pour actes de courage par M. Ribierre sous-préfet à Monsieur Casset Achille et Monsieur Pintar.

 

 Remise par M. le Maire d’un drapeau a la compagnie de sapeurs-pompiers  qui lui a été offert par souscription par les habitants de Claye-Souilly.

Distribution des prix dans la salle Cholet mise gracieusement à disposition de la ville.

La cérémonie terminée M. Guichard a offert chez lui un vin d’honneur à M. le sous-préfet, aux autorités cantonales et communales, aux médaillés et aux sapeurs-pompiers.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Pompiers de Claye-Souilly
commenter cet article
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 18:57

                                                                Collection Daniel Bourry

 

11.1.1877 registre des procès verbaux compagnie des sapeurs pompiers de Claye-Souilly

 

D’après décision ministeriel du onze janvier mil huit cents soixante dix sept les pompiers devront à l’avenir signé un engagement de cinq ans pour faire partie de la subdivision.

Dissolution de la société qui a eut lieu le quinze août de la même année.

Mais le conseil municipal ayant décidé dans une séance que la subdivision serait réformée dans les conditions suivantes.

Un sous lieutenant deux sergents quatre caporeaux deux clairons et qu’il leur serait aloués par la commune la somme de cinquante francs par an pour le fête de la Sainte Barbe et cinquante francs pour les clairons et que le matériel serait entretenu par la subdivision, moyennant une somme de soixante francs versée par la commune.

Le conseil a en outre voté la somme de quatre cents francs pour acheter un pantalon de drap bleu à chaque sapeur et que lexcedant de prix serait pris sur la somme que fait la quette faite dans le pays au profit de la caisse de secours de la société.

Cette quette a été faite par Mr JAPUIS Hector Maire et par Mrs les conseillers elle a fourni la somme d’environ onze cents francs dont l’intérêt servira à soulager les blessés dans les incendies et dans les services des sapeurs.

A ce sujet les autorités compétantes ayant fait appel au ancien sapeurs afin de contracter un engagement douze seulement ont répondu à cette appel qui sont POTTIN Jules POTTIN Idephonse DOUVILLE Jean THIESSARD Octave DESJARDINS Fils BROUET BIGOURD LEVASSEUR DECOUDUN NEUPONT BOULARD et PLE.

Mais les membre étant insuffisant Mr JAPUIS Maire à put obtenir de Mr le Préfet l’autorisation de reformer la subdivision dans son état primitif.

Il fit un second appel aux anciens sapeurs qui n’avait pas signé d’engagement huit d’entre eux ont déclaré faire partie de la subdivision qui était MOULUT MARGNAT Henry LOBBE DUSAUTOY VARNIER Alphonse LEDUC PONT et MARCHAT Silvain.

La subdivision étant ainsi formée Mr le Maire a chargé le nommé MOULUT denvoyer un billet de convocation aux vingt sapeur adhérents pour se réunir à la Mairie le vingt deux avril enfin de réformer le cadre de la subdivision.

Mr le Maire en a fait part à la commission municipal nommé à cet effet et les a prier d’assister à cette réunion.

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Pompiers de Claye-Souilly
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 20:38

             

Publicateur 24.12.1852

Un incendie s’est déclaré, dimanche dernier, vers 8 heures du soir, dans une meule de blé située sur le terroir de Messy, et appartenant à M. Boucher. Les pompiers de Claye, arrivés à la hâte, se sont occupés à garantir les meules environnantes. 7000 gerbes ont été brûlées : le dommage s’élève à 5000 f. Au moment où les personnes accourues sur le lieu du sinistre songeaient à se retirer, elles aperçurent dans la direction du hameau de Voisins, auprès de Claye, une lueur considérable, qui semblait provenir d’un nouvel incendie. On courut de ce côté, et, en effet, sur le chemin d’Annet on aperçut distinctement des flammes qui dévoraient une meule d’avoine d’une valeur de 3 000f et appartenant à M. Leduc, cultivateur à Claye.

 Ces deux sinistres qui éclataient en même temps dans des endroits si rapprochés, ne pouvant être attribués qu’à la malveillance, on organisa des patrouilles pour parcourir les hameaux et faire des recherches dans les cabarets. Mais on ne put, malgré toutes les démarches, recueillir aucun renseignement de nature à mettre sur les traces des coupables.

Les meules, heureusement, étaient bien assurées.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Pompiers de Claye-Souilly
commenter cet article
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 09:08

                                                                                                      Photo Daniel Bourry

LISTE DES POMPIERS DE CLAYE-SOUILLY  EN 1893.

Sous- Lieutenant : PITORT Georges,

Sergent : DOUVILLE Jean, KIRBIHLER Emile,

Caporal : LEBLOND Louis François, SOYER Paul Alphonse, VILNOY Ernest,

Clairon : DUPONT Joseph, NEUPONT Hugues,

Caporal Fourrier : PELLETIER Arsène,                    

Sapeurs : BROUET Victor, CHEVANCE Edmond, DOUVILLE Louis, DUPUIS Pierre, FEYDEL Jean, GARGUY Joseph, LECONTE Georges, NAZE Eugène, NAZE François, PASQUIER Louis Désiré, PASQUIER Joseph Edouard, REBIERES Joseph,VAURE Pierre.

 

Source : AD 77 4 op/118/7

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Pompiers de Claye-Souilly
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 16:32

       

                                                                          Collection Daniel Bourry

Le Publicateur 3.5.1874

Le 29. 4 Le conseil des jeunes conscrits de la classe 1873 a fonctionné à Claye.

Après la séance M. Le Préfet a remis plusieurs médailles aux pompiers.Une a été décernée à M. Potin  (Idefonse) sous-lieutenant de la Cie de Claye et une autre au jeune Lobbé qui par sa présence d’esprit a sauvé l’an dernier deux personnes en grand danger de se noyer dans le canal de l’Ourcq. La fanfare du Pin précédant le défilé a fait entendre plusieurs morceaux dignes d’être applaudis.

Vers 6 h du soir la générale rassemblait encore la subdivision des pompiers. Un incendie était signalé.

Vérification faite, il fut reconnu qu’en effet le feu se propageait dans les bois de Mme Hédouin. Quelque fumeur imprudent paraît en être la cause. Les dégâts sont insignifiants du reste le foyer a été circonscrit en un instant.

 

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Pompiers de Claye-Souilly
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 22:53

            

Publicateur 25.3.1854

Mercredi dernier, à la nuit tombante, le tocsin se faisait entendre à Claye : un incendie venait de se manifester dans un hameau dépendant de cette commune. La vivacité de l'air, l'éloignement de l'eau et l'inflammabilité de couvertures en paille donnèrent tout d'abord à cet incendie un grand développement. Aussi, douze travées de bâtiments se trouvèrent-elles simultanément embrasées, et les pompiers de Claye, secondés par ceux d'Annet et par les cuirassiers d'un détachement de passage, ne parvinrent-ils qu'avec peine, et grâce à l'existence, au milieu des chaumières, d'une maison couverte en tuiles, à empêcher le feu de faire de plus grands ravages.

 Lorsque vers 10 h du soir, M. le sous-préfet et M. le lieutenant de gendarmerie, qui étaient partis de Meaux à la première nouvelle arrivèrent à Claye, l'incendie était complètement éteint.

 Ce sinistre, dont nous ignorons la cause, a consumé presque entièrement le mobilier des 7 ménages qui habitaient les bâtiments devenus la proie des flammes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Pompiers de Claye-Souilly
commenter cet article
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 11:56

Louis Honoré DOUVILLE

 

 

 Fils de Louis Honoré, manouvrier et de Stéphanie Legendre, ouvrière en toiles peintes.

Né le 12.8.1858 à Claye-Souilly (hameau de Souilly)

Décédé le 8.6.1902 à Claye-Souilly.

Il était orphelin à 13 ans.

Il épousa le 15.4.1882 à Claye-Souilly Pauline Louise Paquet,

Dont il aura un fils Louis Paul (né le 15.5.1892 à Claye-Souilly et décédé le 10.3.1915 à Gravelines).

Il habitait Souilly.

 Le  dimanche 8 juin 1902, lors d’un exercice de sauvetage, il descendait du 3ème étage quand soudain la corde cassa. Il vint s’abattre sur le sol, tué sur le coup.

 Son fils unique Louis Paul n’avait que 10 ans au décès de son père, il mourut le 10.3.1915 à Gravelines, des suites d’une maladie contractée à la guerre. Son nom figure sur le monument aux morts.

 Sa femme surmontant son chagrin se fit attacher comme infirmière bénévole à l’hôpital n° 209 de Claye-Souilly. En février 1934, elle reçut la médaille d’honneur du travail avec rosette pour 50 ans de bons et loyaux services à la Brosserie Challe.

 

 Sources :

Bibliothèque Diocésaine de Meaux :Croix de Seine et Marne 15.6.1902, 17.2.1934,

CGB : NMD 1845 à 1885,

Internet : Site mémoire des hommes.

 

 

 

Repost 0
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 18:25

Le Briard 18.4.1896

 

Vers 9 heures du soir le 12 avril, les gendarmes aperçurent de leur caserne, une lueur à 500 mètres des dernières maisons, dans la direction de Paris. Vite ils donnèrent l’alerte et coururent sur la nationale 3. Arrivés au faite de la côte ils virent le feu qui consumait une meule d’avoine appartenant à M. Leduc, cultivateur, qu’ils firent prévenir. Cependant ils organisèrent immédiatement les secours, ils firent demander des bâches et le tonneau d’arrosage de la Ferme de Gros Bois, distante d’environ 1 kilomètre, afin de préserver une meule appartenant à cette ferme et située à 100 mètres de celle que l’incendie dévorait. Les objets demandés arrivèrent en même temps que la pompe de Claye et celle de la Cie générale des Omnibus. On attaqua le feu et au bout de cinq heures de travail tout danger avait disparu : on était maître du feu. La perte évaluée à 4000 fr et consistant en 6500 gerbes d’avoine est couverte par une assurance de la « Mutuelle de Seine et Marne ».

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Pompiers de Claye-Souilly
commenter cet article
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 15:57

                                              L'incendie a eu lieu dans cette rue

                        ( sur la photo des employés de la Compagnie des Omnibus)

Le Publicateur 28.11.1868

 

Le 20 de ce mois vers 4h du matin un violent incendie à éclaté au domicile de Mrs Paillette père et fils , fabricants de brosses à Claye. Aux premiers cris d’alarme la brigade de gendarmerie, la Compagnie des Sapeurs Pompiers, les employés de l’administration des Omnibus de Paris, les autorités locales et un grand nombre d’habitants sont accourus sur les lieux du sinistre. Le feu avait pris dans l’atelier et menaçait la maison de M. Barizet, notaire. Pendant que la pompe de l’administration et les deux autres pompes attaquaient l’incendie dans son foyer, de courageux citoyens, entre autres Pottin, caporal, Gargny et Fanton montaient au péril de leurs jours sur le pignon de la maison enflammée et coupait la charpente de la toiture qui a entraîné dans sa chute le second et le 1er étage.

Dès lors l’incendie était circonscrit et les pompes bien alimentées ne tardèrent pas à faire disparaître tout danger. Cependant il n’a été complètement éteint que vers 3 h de l’après-midi.

Personnes s’étant particulièrement distingués M. Person, médecin vétérinaire et Dubois, Lieutenant des Pompiers.

La maison de 3 travées a été complètement détruite, elle appartenait à Mme Veuve Fleury. La perte qui s’élève à 6000 F est couverte par la cie d’assurances. (sic)

 

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Pompiers de Claye-Souilly
commenter cet article