Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contact

9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 20:56

LA DAME DU BOIS-FLEURI La petite histoire dit que Madame  Marguerite Rosalie FLEURY (née Petit), propriétaire du château de Gros Bois, aurait donné son nom au « Bois Fleuri ».

Descendante d’une lignée  de Maître-Poste de Claye- Souilly les Jouan, Laurent puis Petit.

Fille de Charles Petit, maître-poste et cultivateur et de Laurent Marie-Françoise, elle avait épousé à Claye-Souilly le 28/3/1806 Philippe François Fleury, notaire à Paris.

Le couple aura deux enfants :

- Elisabeth née le 3/12/1806 qui épousera Jean Auguste Meunier, notaire.

- Philippe né le 21/8/1810, conseiller à la cour impériale, procureur de la République à Provins, il épousera Angélique Julie Sanson.

 

 Après le décès de son époux le 29/12/1830, Marquerite Rosalie s’occupera du domaine de Gros Bois jusqu'à sa mort  le 5/3/1849.

 

C’est son fils Philippe qui en deviendra l’unique propriétaire, il rachetera la part de sa sœur pour 335 000 F.

 

 La propriété lui servira de maison de campagne, son épouse Angélique Julie y décèdera le 10/6/1867.

 

Philippe Fleury vendra deux ans plus tard la propriété à  Léon Dépinay propriétaire à Paris.

 

Autrefois le domaine de Gros Bois était sur la commune de Villeparisis, le château a disparu dans les années 40, il ne reste plus que l'allée d'arbres que l'on empreinte près de l'école de Bois Fleuri, pour se rendre dans la forêt.

 

Sources : AD : enregistrement acte de vente 21/7/1869, Fleury/Dépinay

CGB : BMS 1573-1749 et NMD 1845-1874

Internet : Geneanet, site de Jacques Loustau-Chartez.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 20:56

HEDOUIN Denis François

Né le 25.9.1782 à la ferme de Gally près de Versailles.

Décédé le 17.7.1858 au Château de Souilly.

Fils de François, cultivateur et Marie Victoire Dailly.

Il épouse : en 1ère noce, en 1808 Adélaïde Henriette Notta (1789.1837), fille du maire de Montigny les Bretonneux ,

en  2ème noce Adeline Hélène Brunot de Rouvre (1800.1877), fille d’un entreposeur de tabac dans le département de la Manche et ancien militaire, chevalier de l’ordre de St Louis.

Maître de la poste à chevaux de Claye.

Cultivateur et propriétaire de 800 moutons mérinos.

 Maire de Claye-Souilly 1852.1853.

C’est lui qui fait construire le château de Souilly ; l’utilise comme maison de campagne : sa résidence principale est située à Paris.

Il est l’un de ceux qui oeuvrèrent au rattachement de Souilly à Claye.

 Sources :

Cercle Généalogique de la Brie : BMS 1845.1885

 A.D.: recensements 1856,1866,1876.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 14:23

 JEAN FRAN9OIS lARANGOT
Jean-François LARANGOT

                                                 (collection Jean-François KROGMANN)

Fils de Jean (1744-1829) et de Victoire Gabrielle Leclerc (1759-1815),

Il est né le 30/4/1790 à Mareuil le Port (51),

il épouse le 9/1/1819 à Levignen (60)Adèle Adélaïde Labbé, ils auront trois enfants :

   -         Achille né en 1821,

   -         Jean Gustave né en 1825,

   -         Louise Julie née en 1831. 

Il sera maire de Claye-Souilly du 24/5/1853 à juillet 1854.

Il habitera la « Maison du Parc » (ancienne mairie) de 1853 à sa mort le 27/12/1863, ses héritiers  vendront la propriété à Monsieur et Madame Constant Leduc en 1864.

Les Larangot descendants d’une famille de laboureurs receveurs du Tardenois, sont apparus pour la première fois comme maître de poste par un mariage en 1740 avec la fille du maître de poste de Paroy-Crézancy  Marie-Anne Sarrazin.

  Le 25 Mars 1835 Jean-François René qui tient le relais de Port-à-Binson (commune de Mareuil-le-Port, près d’Epernay 51) depuis 1829 comme avant lui  son père et son grand-père, décide de le vendre à Auguste Piot pour acheter celui de Claye-Souilly et  étendre ses travaux agricoles, il exploitera  le relais de poste de Claye-Souilly de 1837 à 1856 (l’ouverture de la voie ferrée Paris-Strasbourg donnera un coup de grâce à cette activité).

  Son frère Xavier, maître-poste d’Epernay  à partir de 1834, sera maire de Mareuil-le-Port de 1813 à 1840, conseiller d’arrondissement, sous-préfet de 1830 à 1840.

En 1840 de Claye-Souilly à Châlons-sur-Marne, les relais de poste sont tenus par les Larangot ou familles alliées.

 

Sources :
CG Brie : -     De Laboureur en maître de poste entre Ourcq et Marne Les Vignon ,André Vignon, Editions Christian
                -         BMS Claye-Souilly 1845-1885,
AD : 4 op 118/5.


Je tiens à remercier Jean-François KROGMANN pour sa collaboration.

Repost 0