Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contact

18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 08:42

   

                                     La Musique vers 1900 (photo Daniel Bourry)

Histoire Claye-Souilly : Le Publicateur 1.7.1887.

La ville de Claye aura cette année le premier concours de musique. Il se fera ainsi que vous l’avez annoncé au mois de septembre. Tout porte à croire qu’en cette saison il réussira bien et donnera de l’animation au pays.

 Le conseil municipal a voté pour le concours une subvention de 500 F. De leur côté les habitants montrent beaucoup d’enthousiasme. Ils souscrivent avec ardeur et la quête qui a été faite dans une partie de la ville seulement a déjà dépasse 700 F. En outre beaucoup de personnes aisées ont promis des offrandes en couronnes, palmes médailles etc…

 Il faut remarquer que Claye n’est qu’à 25 minutes de la gare de Mitry et que les départs de Claye et les retours ont lieu 6 fois par jour. Pour le concours nous sommes assuré que M. Cholet, directeur des omnibus, prendra ses mesures et qu’il multipliera les correspondances suivant les besoins du moment.

 La commission du concours doit pouvoir répondre d’une cinquantaine de sociétés.

 Il a été question au sein de la commission des places à choisir pour les concours particuliers. L’opinion qui a prévalu a été de partager les sociétés entre Claye et Souilly à peu près suivant l’importance de la population. Les habitants de Souilly paient leur contribution comme ceux de Claye, de Voisins et de Vilaine. Il est donc juste qu’ils jouissent des mêmes divertissements que ceux du chef-lieu de la commune.

 Il est vraiment regrettable de constater que depuis plus de cinquante ans que les deux communes de Claye et de Souilly sont réunies, l’entente n’ait pas encore pu se faire d’une manière complète. Il est à supposer que la mesure proposée de partager les sociétés entre les deux parties de la commune contribuera à leur rapprochement et à fondre le reste de la glace qui les sépare.

 On annonce même que les habitants de Souilly ont apporté un plus fort appoint pécuniaire au concours (toutes proportions gardées) que ceux de Claye. Il est vrai de dire de Mrs Japuis et Vatrin chargés de recueillir les souscriptions de ce côté sont très sympathiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Sports et Musique
commenter cet article
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 11:17

          

De gauche à droite : 

 M. Ducerf curé doyen, Mgr Romain ancien curé doyen, M. Jacquet ministre, M. Benoist maire

( Photo Lucette Godard)

La Liberté de s et m 19.5.1955

Le dimanche 15 mai s’est déroulé à Claye-Souilly le Bouquet Provincial de la Ronde de Paris et de l’Ile de France.

  L’arrondissement de Meaux est décidément distingué par la Fédération des Archers d’Ile de France, puisque depuis deux années il est choisi pour la célébration des cérémonies du Bouquet Provincial. Après Dammartin-en-Goële en 1954, Claye-Souilly s’est prêté magnifiquement dimanche dernier, aux fastes traditionnels du bouquet.

Des milliers de participants et de visiteurs ont ressenti tout le cœur que les compagnies de Claye et de Souilly aidées de toute la population ont mis à monter un admirable programme.

La partie la plus spectaculaire et la plus difficile se déroula le matin.

Ce fut tout d’abord la Grande Parade de quelques 120 sociétés entourant les Bouquets de la Ronde de Paris, de Dammartin-en-Goële, de Claye et précédant le groupe des personnalités officielles.

Après un défilé de près d’une heure et demie, dans les rues pavoisées aux guirlandes et trophées multicolores, la marée des drapeaux des compagnies, tous plus glorieux les uns que les autres, vint s’étaler calmement au pied de l’autel dressé dans le parc des Tourelles pour la célébration de la messe traditionnelle. La cérémonie religieuse simple, émouvante nous valut un concert de musique spirituelle d’une magnifique tenue, grâce à la participation de la compagnie des Piqueurs de Chartres et de l’Harmonie de Chambly. Et ce fut l’occasion pour Mgr Romain, ancien curé doyen de Claye, de reprendre un chaleureux contact avec la population de Claye, qui lui est restée attachée du fond du cœur.

Dans la belle salle des Fêtes, un banquet retint après la messe une notable partie des personnalités présentes qui furent magnifiquement traitées,  Mgr Romain et M. Pathus-Labour, Conseiller Général de Dammartin-en-Goële, présidèrent ces agapes….

Et ensuite chacun se dispersa : l’état-major des Archers retourna vers ses troupes qui se livraient à des compétitions acharnées depuis le début de l’après-midi, tant au jeu d’arc qu’au Parc des Tourelles ; les invités se mêlèrent à la foule qui n’avait que l’embarras du choix entre les spectacles : celui de la ville en liesse, des concours de tir, du spirituel et célèbre programme du Maire de la Commune Libre de Montmartre, Pierre Labric, voire même celui combien pittoresque aussi et reposant, d’une fraîche campagne, agrémentée d’eaux vives à faire rêver les pêcheurs et les citadins.

Et le soir, l’infatigable jeunesse put se livrer à sa distraction favorite : la danse, entraînée par un orchestre musette de classe conduit par Emile Prudhomme…

On ne peut se retenir de féliciter les compagnies rivales  et amies de Claye et de Souilly et aussi un peu celle de Dammartin-en-Goële, sans doute de s’être donné fraternellement la main à l’occasion, de ce Bouquet Provincial 1955. La réussite a couronné leurs efforts.

Et il faut aussi féliciter les autorités qui en cette occasion ne marchandèrent pas leur participation. C’est au Capitaine de la compagnie de Claye M. Silvi et à M. le Maire de Claye-Souilly, M. Benoist, qu’échut tout naturellement la mission de recevoir les personnalités officielles qui devaient présider la cérémonie ou y participer.

Dès 9 heures du matin c’est ainsi qu’ils accueillirent M. le ministre Marc Jacquet, député de seine et marne, M. Le sénateur Bataille, Mgr Romain, vicaire général, ancien doyen de Claye, M. Brun président du conseil général, M. Pathus Labour conseiller général de Dammartin en Goële qui devait présider le banquet et exprimer à cette occasion  dans une délicate allocution les compliments de M. le ministre Jacquet dans l’impossibilité de rester au banquet et au propre satisfaction de se revoir au milieu de la population de Claye qu’il avait rêvé de représenter au Conseil Général lors de ses premiers pas dans la politique ; M. Terninck, président fédéral, M ; Jagueneau, président de la ronde d’Ile de France, M. l’abbé Ducerf doyen de Claye et de nombreuses personnalités régionales.

       

     

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Sports et Musique
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 09:33

Le Courrier de Seine et Marne 28.6.1930

Course cycliste

La jeunesse de Souilly organise pour le 6 juillet une course cycliste de 60 km  ouverte aux 4e catégorie, débutants et non licenciés. Itinéraire : Souilly, Claye, Villevaudé, Le Pin, Courtry, Villeparisis, Souilly, à courir trois fois. Dossards, café Pinardel. Départ à 15 h, engagements 3 F chez M. Pinardel à Souilly et M. Emile Jean, mécanicien, à Claye-Souilly 15 prix.

Course à pied

La jeunesse de Souilly organise pour le 6 juillet une course à pied ouverte à toute catégorie et non licenciés. Parcours 6 kms, départ 14h 30, 10 prix. Engagements café Pinardel et chez Emile Jean, mécanicien à Claye-Souilly.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Sports et Musique
commenter cet article
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 09:06

                                                                     André Godard


 

Ce jour là André Godard jouait au foot



La Liberté de s et m 8.1.1963

 

CLAYE ( ailier droit l’international Godard !) battu par MITRY

Mitry assura son succès en première période (3-0). En deuxième mi-temps, le jeu fut équilibré (score final : 4-2 pour Mitry).

Buts pour Mitry : Lejeune, Claude Degelas, Liébart, Richard Degelas. Pour Claye : Grondin, Antonuitti.

A Claye l’ailier droit n’était autre que l’International Godard (poids et disque) qui remplaçait Mabillon partit au service militaire.

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Sports et Musique
commenter cet article
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 15:45

           

La Marne 11.6.1954

Grand Prix Cycliste

Epreuve organisée par l’A.S. Chelles et Cheminots.

Liste des donateurs :

Sauter à Claye, Lefeuvre à Claye, Cycles Courault à Claye, Brongniart Café des Sports, Tuzet 52 rue Jean Jaurès, O. Mancel Auberge Grenouillère, Club Sportif Sauter, Lauze quincaillerie Cycles, Garage Bourquin avenue Joffre Claye, Carpentier café, Gérant Familistère Claye, Vilain beurre fromages rue Jean Jaurès, Grenouilloux, Brun couleurs vernis, Malingre charcutier, Michaux pâtissier, Union Commerciale M. Patron, Mercier café rue Jean Jaurès, Petit boulanger, Couturier coiffeur, Monier café rue Jean Jaurès, Frisquet couleur,  Central Hôtel 49 grande rue, Piniau mercerie rue Jean Jaurès, Pansort boulangerie rue Jean Jaurès, Mon Coiffeur rue Jean Jaurès, Damiani frères charbons, Aubrun couleur 23 rue Jean Jaurès, Marcheix boucherie rue Jean Jaurès, Brutel fruits primeurs rue Jean Jaurès, Wilms pharmacie rue Jean Jaurès, Wargnier photos rue Jean Jaurès, Thominot boulangerie rue Jean Jaurès, Couturier boucherie chevaline rue Jean Jaurès, Percheul boucherie, Joseph horloger  rue Jean Jaurès, Caziot rue de Voisins, Launay tabac rue de voisins, Le Breton bar 45 rue de voisins, Les coopérateurs 6 rue Maréchal Joffre, les cars Vander rue Jean Jaurès, Café Commerce rue Jean Jaurès, Touristes café, Boutet garage rue Jean Jaurès, Bourry fleuriste, Cloteaux libraire, café commerce rue Jean Jaurés… (sic)

 

Aujourd’hui 3 commerces sont encore tenus par les descendants :

-         Pharmacien Wilms,

-         Coiffeur Couturier,

-         Boulangerie Lamouche (Thominot grand père).

 Certains commerçants ou leurs descendants vivent encore à Claye-Souilly : Lefeuvre, Courault, Brongniart, Lauze, Malingre, Michaux, Couturier, Boutet, Bourry, Defille (café du commerce)…..

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Sports et Musique
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 21:28

La 1ère compagnie d'arc de Claye se trouvait en centre ville derrière la maison de la presse

Petite Gazette de Dammartin et ses environs 28.7.1895

Concours d’arc

1ère compagnie de Claye, 2ème prix une couronne de vermeil offerte par M. Fernand Labour, en souvenir de son père

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Sports et Musique
commenter cet article
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 10:37

La Marne 30/5/1973

Sous un soleil resplendissant, 172 compagnies d’arc avec leurs drapeaux, venus de la France entière, ont participé au grand rassemblement bi-annuel du Bouquet Provincial, qui cette année et pour la troisième fois en vingt ans, s’est déroulé à Claye-Souilly.

 

 

 Après le défilé gigantesque comprenant plus de 3000 participants : cavaliers, jeunes filles, fanfares, groupes folkloriques, drapeaux, majorettes, une grand’messe annuelle était célébrée dans le parc de la mairie par Monseigneur Jacques Ménager, Evêque de Meaux et la Chanoine Ducerf, Curé-Doyen de Claye, en présence de M. Michel Lhuillier, sous-préfet de Meaux, M. René Mocquiaux, conseiller général, M. Le Dr Darfeuille, Maire de Claye, M. Demassary, Président de la F.F.T.A., M. Hallot, Président de la Ronde de Paris et de très nombreuses personnalités.

Tout d’abord dès l’aube Claye avait changé de visage et sur tous les balcons,à toutes les portes , devant les boutiques ce n’était que fleurs multicolores naturelles ou en papier.

Dès 7 heures sur le stade municipal arrivaient 170 drapeaux suivis des archers en costumes régionaux ou traditionnels, les fanfares, les groupes de majorettes, les jeunes filles de blanc vêtues porteuses de vases magnifiques et des bouquets provinciaux, les cavaliers et cavalières de l’Etrier de Claye, conduits par M. Falce, les groupes folkloriques venus de toutes les provinces etc…

A 8 h 45 le capitaine Paul Silvi et la municipalité entourés des responsables des compagnies présentes déposaient une gerbe aux Monuments aux Morts …..

Un important défilé se formait rue des Gouttes d’Or et traversait la ville.

A l’église Monseigneur Jacques Ménager, Evêque de Meaux, M. Le Doyen Ducerf se joignait au cortége entouré des enfants de chœur de blanc vêtu et participant à ce défilé majestueux et interminable qui se rendait au Parc où un autel champêtre était dressé.

Monseigneur Ménager, Evêque de Meaux, qui concélébrait la messe, devait prononcer un serment simple….

Un banquet officiel était ensuite servi à la salle des Fêtes, banquet que présida, fort simplement, Monseigneur Jacques Ménager….    

 L’après-midi, un grand concert de variété était donné en plein air tandis que sur le stade les archers se mesuraient en un pacifique et aux jeux de la compagnie lors de partie de jardin.

 

Magnifiquement organisée par le capitaine        Paul Silvi, cette journée de l’Archerie a connu un succès retentissant et dans France entière l’on parlera longtemps du Bouquet Provincial de Claye-Souilly 1973…..

 

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Sports et Musique
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 19:45

Publicateur 29.6.1873

 

L’orphéon de Claye-Souilly vient d’obtenir un nouveau succès au grand concours international de St Denis.

Bien jeune encore cette Sté ne compte que 2 années d’existence, a fait en très peu de temps des succès marqués. Elle prenait part l’an dernier au concours de Melun et s’y faisait 2 fois médailler. Elle a remporté dimanche dernier, sur Dammarie les Lys, Les Lilas, Gonesse et autres stés concurrentes le 1er prix d’exécution partagé avec l’Orphéon de Nogent le Roi (Sarthe).

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Sports et Musique
commenter cet article
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 15:06

      

                                                                                 Photo Daniel  Bourry

SAINTE CECILE

 Le Publicateur 23.11.1887

 Dimanche dernier la fanfare de Claye-Souilly a offert à ses membres honoraires salle Musnier un concert vocal et instrumental avec le concours d’artistes de Paris. Samedi la même société musicale célèbrera sa fête Sainte Cécile par un banquet suivi d’un bal. Autrefois la fanfare de Claye-Souilly avait aussi coutume d’aller à la messe le jour de sa fête. Cette année elle a rayé la messe de son programme, c’est encore l’esprit de ce maudit Voltaire qui s’infiltre par là.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Sports et Musique
commenter cet article
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 14:16

 

           Le terrain de Football se trouvait au fond, au même endroit qu'aujourd'hui.

Le Courrier de Seine et Marne 18.2.1933

C.S. Sportif.

Sur notre terrain, à Claye, notre première et notre deuxième rencontraient en match amical les équipes correspondantes du Groupe Sportif Turgot.

 Notre deuxième joua le premier match ; bénéficiant du vent, elle domina assez largement et parvint au cours de cette mi-temps à marquer 2 buts sans que Turgot puisse marquer une seule fois……

Les meilleurs furent, chez nous : Manabre, Caillé et Brouet….

Après ce match notre première et celle de Turgot prirent possession du terrain et Turgot, bénéficiant du vent…La mi-temps arrive sans qu’aucune équipe eût pu traduire….

A la reprise…Turgot parvint à marquer le premier but de la partie au bout de 20 minutes de jeu. A la  suite de  plusieurs  échappées qui  s’avérèrent   dangereuses pour la défense adverse, E. Fostier marqua le but égalisateur et la fin arriva sur le résultat nul, un but étant marqué de chaque côté. …

Nos meilleurs joueurs furent Mancel, E. Fostier et Perradon : notre défense est également à féliciter. Parmi les remplaçants : Manabre, Brouet et Caillé, qui firent les deux matches, se montrèrent infatigables.

 Le Courrier de Seine et Marne 20.1.1934

C.S. Sportif

Résultats du 14 janvier : Claye-Souilly Sportif bat A.S.A. Noisiel réserve 4 à 3.

Dimanche dernier, notre équipe, se déplaçait à Noisiel pour y rencontrer l’équipe réserve de l’A.S.A. Quoique amputée de quelques-uns de ses équipiers premiers, elle réussit à remporter une belle victoire. Malgré la pluie qui ne cessa de tomber et détrempa le terrain, elle n’en fournit pas moins un excellent match ; la marque n’eût pas dû être si serrée en tenant compte des deux derniers buts de Noisiel qui furent quelque peu heureux.

Dans l’ensemble, l’équipe entière donna satisfaction, ce qui est de bonne augure pour les matches à venir.

Samedi soir, banquet dans les salons du Central-Hôtel, suivi d’un bal jazz dans la salle du Casino. Nous invitons la jeunesse de Claye-Souilly et des environs à participer à notre petite fête.

Dimanche 21 janvier, Claye-Souilly Sportif recevra l’excellente équipe du C.S. Meaux réserve, qui a cette saison un palmarès brillant ; notre équipe devant un tel adversaire, n’aura pas match gagné d’avance, aussi comptons-nous sur un beau match qui sera sans doute l’un des plus intéressants de cette saison. Il y aura du beau sport dimanche au stade de la Guette.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Sports et Musique
commenter cet article