Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 10:36

Paru sur le blog « Une Part de Brie » :

 

02 juillet 2010

Louis Pierre BAURY, communard

Louis Pierre BAURY est né le 10 juin 1835 , Coupvray. Son père était Louis BAURY (1811 - 1868) et sa mère  Rose Virginie GAILLARD ( 1815- 1868), fille de PierreGAILLARD et de Elisabeth POUSSIGNOT. Toute sa famille est de Coupvray.  Le père est scieur de long, comme ses 2 oncles Julien et Alexandre.

Au recensement de 1841, il est en nourrice chez sa grand-mère maternelle Elisabeth POUSSIGNOT avec ses cousins. Ses parents et oncles n’habitent pas Coupvray. On peut imaginer qu'il était sur un chantier hors de la commune.

Louis BAURY tire le mauvais numéro puisqu'il est conscrit et participe aux campagnes d'Italie et du Mexique sous Napoléon III. A son retour il part travailler sur Paris comme employé à l'administration du timbre. Il épouse Marie THEVENOT et a 2 enfants. Il habite à Clichy.

Sa cousine Antonia Alexandrine BAURY, née le 19 février 1844 , Coupvray , va aussi travailler à Paris comme employée de Commerce. Elle habite 160 rue Montmartre à Paris au moment de son mariage le 7 août 1869 avec Louis Henri PENEAU, employé de commerce, né en 1847.

Du 18 mars au 28 mai 1871, Louis Pierre Baury se trouve mêlé à la commune de Paris. Il est arrêté et condamné à la déportation à vie en 1872. Transporté à L’Ile aux Pins en Nouvelle Calédonie, sa peine est commuée en 8 ans de détention en 1878. La même année, les députés votent la grâce pour l'ensemble des déportés de la commune.

Il revient de son exil puisqu'en 1979, il vend à André Pierre Clément le 4 mai 1879, chez le notaire Leboucq à Coupvray, une terre hérité de ses parents


Sources : http://deportesdelacommune.blogspot.com/ , complétés par des recherches sur l'état-civil et les archives municipales de Coupvray.

Lien vers le site :

http://partdebrie.canalblog.com/archives/2010/07/index.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans SEINE ET MARNE
commenter cet article

commentaires