Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 23:06

Un blog à consulter sans modération :

Coulommes et autres lieux voisins

 

 

 

Extrait article : démographie de  Coulommes

 

 

La population de Coulommes est relativement stable pendant la première moitié du 19° siècle. Elle culmine en 1826 avec 481 habitants et commence à diminuer sensiblement en 1861. Cet déclin continue lentement mais sûrement pendant un siècle.

 

Plusieurs causes concourent à ce déclin. L'une, entraînant paradoxalement une baisse de la natalité, est l'amélioration des conditions de vie. Démographes et sociologues s'accordent à penser que l'enrichissement personnel et l'amélioration du confort matériel entraînent une diminution des naissances. Les mutations agricoles survenues au cours du 19° siècle concourent également à ce déclin démographique. A Coulommes, la plupart des habitants vit de petite culture, et les partages successoraux successifs entraînent un morcellement et une dispersion de la propriété foncière. L'exploitation des terres en est rendue difficile et de moins en moins rentable. Le phénomène est accentué par les catastrophes sanitaires et la concurrence qui affectent la viticulture locale au cours de ce siècle (oïdium, phylloxera, mildiou, vins du Midi). 

 

 

…. 

Parallèlement, des entreprises industrielles et commerciales s'établissent dans les villes de la région, et recrutent de la main d'œuvre: filatures à Magny-Saint-Loup et Villiers-sur-Morin, usine oxhydrique de Beauval et filature à Meaux, bonneterie Verdier et imprimerie Plon à Nanteuil, l'Union Commerciale et sucrerie à Villenoy, imprimerie Brodard et sucrerie à Coulommiers, etc. De meilleurs salaires et des durées quotidiennes et hebdomadaires de travail régulières attirent ceux que l'agriculture a du mal à faire vivre. Des petits cultivateurs et des vignerons, découragés, vendent ou louent leurs terres et offrent leurs bras à ces entreprises. 

 

….

A Nanteuil-lès-Meaux, une entreprise pourvoyeuse d'emplois,

l'imprimerie Plon.

 

Cet exode rural se poursuit au 20° siècle avec la modernisation de l'agriculture (amélioration des rendements grâce aux engrais et aux traitements, concentration des exploitations, remembrement, mécanisation) qui réduit le nombre d'exploitations et les besoins de main-d'œuvre. Dans beaucoup de familles d'agriculteurs, les enfants ne veulent plus travailler sur l'exploitation (trop dur, pas assez de loisirs, pas assez rentable...), et ils partent travailler en ville ("... ils seront flics ou fonctionnaires..." comme chante Jean Ferrat) à l'instar de nombreux ouvriers agricoles. Et quand le père prend sa retraite, les terres sont reprises par un autre exploitant. Le creux de la vague se situe en 1962, date à laquelle le chiffre de la population est descendu à 191, c'est à dire 40% de celui de 1826.

 

 

Lien vers l’article :

http://coulommes-et-autres-lieux-voisins.over-blog.com/article-demographie-de-coulommes-63615679.html

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans SEINE ET MARNE
commenter cet article

commentaires