Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 12:39

Paru sur le site du Parisien 77 ce jour :

PROCÈS.

Les tortionnaires du camp de l’horreur aux assises

Quatorze personnes comparaissent devant les assises de Seine-et-Marne, à Melun, pour leur implication à des degrés divers dans le calvaire qu’a enduré pendant plusieurs années une femme aujourd’hui âgée de 30 ans.

 GUENAÈLE CALANT | 16.11.2010, 07h00

C’est un procès de quatre semaines qui s’ouvre aujourd’hui devant la cour d’assises de Seine-et-Marne, à Melun. Une audience qui ne devrait pas se dérouler à huis clos : la principale partie civile, victime notamment de viols, ne devrait pas s’opposer à la publicité des débats. Quatorze accusés, dont sept détenus, vont devoir expliquer leur degré d’implication dans un système de terreur qui a régi la vie d’un campement, situé au bord de la N 3, à Claye-Souilly, entre Paris et Meaux, durant plusieurs années.

 

En savoir plus

Sabrina : «Je n’arrive toujours pas à évacuer»

 

Une quinzième personne devait comparaître, mais elle est décédée pendant l’instruction. Les chefs d’accusation : traite d’être humain, séquestration, viols, actes de torture et de barbarie en réunion sur personne vulnérable, séquestration, proxénétisme, extorsion de fonds. Ces huit hommes et six femmes, originaires de Claye-Souilly, Villevaudé, Longperrier, Meaux ou du nord de la France encourent de lourdes peines de prison.

Vendue par ses parents pour payer une dette

C’est en mars 2006 que la police judiciaire de Meaux avait fait éclater l’affaire du « camp de la honte ». Ils avaient investi le hameau de Bois-Fleuri, où la jeune Sabrina — 30 ans aujourd’hui — a vécu des années de calvaire. Dans le box des accusés, c’est un homme et une femme qui font figure de principaux tortionnaires : Franck Franoux, 51 ans, et Florence Carrasco, 36 ans. Sabrina était leur esclave dans cet ancien camping où étaient implantées plusieurs caravanes. Elle était régulièrement violée et livrée comme objet sexuel à d’autres, elle subissait au quotidien humiliations, actes de torture commis avec un fer à repasser brûlant, un marteau, une barre de fer, des sabots, des couteaux, des cigarettes…
Les policiers avaient découvert deux autres victimes, Maurice et Jean-Luc, aujourd’hui âgés de 58 et 56 ans, des hommes régulièrement battus et martyrisés. D’autres tortionnaires avaient également été identifiés et interpellés. Parmi eux, les propres parents de Sabrina, qui l’avaient vendue au couple 5000 F (750 €) pour payer une dette.
Deux jeunes gens, Anthony R. et Tristan G., âgés aujourd’hui âgés de 20 ans mais mineurs au moment des faits, ont comparu devant le tribunal pour enfants de Meaux il y a quelques mois pour des violences commises à l’encontre de Sabrina. Ils ont été condamnés à un mois de prison avec sursis.

 Le Parisien

Lien vers l’article : http://www.leparisien.fr/faits-divers/les-tortionnaires-du-camp-de-l-horreur-aux-assises-16-11-2010-1151916.php

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Claye-Souilly-découverte
commenter cet article

commentaires