Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 20:21

Le Courrier de Seine et Marne 22.1.1921

Une fruitière de Claye, Mme B…, âgée de 32 ans, chez qui tout sentiment d’humanité s’efface devant le souci de ne point mécontenter sa clientèle, saura prochainement ce qu’il en coûte de refuser du lait pour un enfant malade.

 

Un arrêté municipal a prévu le cas en instituant la priorité en faveur des malades et des vieillards, mais Mme B… n’a pas voulu connaître les dispositions de cet arrêté en déclarant, à l’honorable maire de Claye lui-même, qu’accompagnait la mère de l’enfant, que si elle donnait satisfaction aux personnes étrangères à sa clientèle, celle-ci serait obligée de se restreindre.

La clientèle de Mme B…. n’étant pas exclusivement composée de malades et de vieillards, mais de personnes qui eussent accepté de recevoir moins de lait au profit d’un enfant, M. le maire de Claye a porté plainte, et il a bien fait.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Claye-Souilly-découverte
commenter cet article

commentaires