Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 22:31

                      

HISTOIRE MESSY : JEHAN DE BRIE

 

 

Né en 1349 à  Villiers-sur-Rognon, hameau de la commune d’Aulnoy près de Coulommiers.

A l’âge de 8 ans il fut chargé pendant 6 mois de garder les oies et oisons au lieudit de Villiers,  puis  pendant 1 an les  pourceaux à la ferme de Nolongue, toujours près de Coulommiers.

A l’âge de 11 ans on lui confia alors 420 agneaux, puis 120 moutons.

A 14 ans il quitta Nolongue pour Messy où il s’occupa de 200 brebis portières pendant 2 ans.

 C’est à Messy qu’il apprit la pratique du métier de berger.

 Le propriétaire de Messy, Messire Matthieu de Pontmolain, seigneur de Tueil et conseiller du roi au parlement de Paris, le remarqua et le désigna pour remplir l’office d’intendant du domaine de l’hôtel de Messy.

 Pendant 3 ans il remplit cet office, tout en soignant ses moutons.

 Il partit alors pour Paris en qualité d’intendant de Messire Arnoul de Grand-Pont, trésorier de la Sainte Chapelle, ses moments de loisirs lui permirent d’étudier  et 14 ans plus tard au décès de son maître, il entra au service de Messire Jehan de Hetomesnil, conseiller du roi, maître des requestes et chanoine de la Sainte Chapelle.

A la demande du roi Charles V, dont il fut secrétaire, il écrivit en 1379, un « Traité de l’Estat Science et pratique de l’art de la bergerie », un livre original, le premier traité d’agriculture écrit en français, livre qui pendant plusieurs siècles devint le guide pour l’élevage des troupeaux de moutons.

 Il mourut en 1415.

 Son ouvrage compte 47 chapitres dans lesquels il parle des règles à observer pour l’élevage des moutons, des soins, des maladies et leurs remèdes et du chien de berger.

 

 « Le simple berger Jehan de Brie

 Ne parle que à la bonne foy

 A tous les subtils pastoureaux prie

 Qu’ils reçoivent en gré sa loy

 Vivant sans soucy, sans esmoy,

 A esté de ville en village

 Où il composa sous un may

 L’art des bergers en son usage »   (extrait de l’ouvrage de Jehan de Brie)

 

 

 

 La Société d’Agriculture de Meaux fit ériger en sa mémoire en 1909 un monument à l’intersection des routes de Coulommiers et Rebais.

 

 

 

 L’école de Messy porte son nom.

 Sources :

 -          Bulletin Sté Littéraire et Historique de la Brie, 1934, article de M. Lebert.

 -          Médiathèque de Meaux : Jehan de Brie, le bon berger, Editeur Liseux 1879.

 -          Site Internet : Les Amis du Livre de Melun.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mireille - dans MESSY
commenter cet article

commentaires