Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 11:17

          

De gauche à droite : 

 M. Ducerf curé doyen, Mgr Romain ancien curé doyen, M. Jacquet ministre, M. Benoist maire

( Photo Lucette Godard)

La Liberté de s et m 19.5.1955

Le dimanche 15 mai s’est déroulé à Claye-Souilly le Bouquet Provincial de la Ronde de Paris et de l’Ile de France.

  L’arrondissement de Meaux est décidément distingué par la Fédération des Archers d’Ile de France, puisque depuis deux années il est choisi pour la célébration des cérémonies du Bouquet Provincial. Après Dammartin-en-Goële en 1954, Claye-Souilly s’est prêté magnifiquement dimanche dernier, aux fastes traditionnels du bouquet.

Des milliers de participants et de visiteurs ont ressenti tout le cœur que les compagnies de Claye et de Souilly aidées de toute la population ont mis à monter un admirable programme.

La partie la plus spectaculaire et la plus difficile se déroula le matin.

Ce fut tout d’abord la Grande Parade de quelques 120 sociétés entourant les Bouquets de la Ronde de Paris, de Dammartin-en-Goële, de Claye et précédant le groupe des personnalités officielles.

Après un défilé de près d’une heure et demie, dans les rues pavoisées aux guirlandes et trophées multicolores, la marée des drapeaux des compagnies, tous plus glorieux les uns que les autres, vint s’étaler calmement au pied de l’autel dressé dans le parc des Tourelles pour la célébration de la messe traditionnelle. La cérémonie religieuse simple, émouvante nous valut un concert de musique spirituelle d’une magnifique tenue, grâce à la participation de la compagnie des Piqueurs de Chartres et de l’Harmonie de Chambly. Et ce fut l’occasion pour Mgr Romain, ancien curé doyen de Claye, de reprendre un chaleureux contact avec la population de Claye, qui lui est restée attachée du fond du cœur.

Dans la belle salle des Fêtes, un banquet retint après la messe une notable partie des personnalités présentes qui furent magnifiquement traitées,  Mgr Romain et M. Pathus-Labour, Conseiller Général de Dammartin-en-Goële, présidèrent ces agapes….

Et ensuite chacun se dispersa : l’état-major des Archers retourna vers ses troupes qui se livraient à des compétitions acharnées depuis le début de l’après-midi, tant au jeu d’arc qu’au Parc des Tourelles ; les invités se mêlèrent à la foule qui n’avait que l’embarras du choix entre les spectacles : celui de la ville en liesse, des concours de tir, du spirituel et célèbre programme du Maire de la Commune Libre de Montmartre, Pierre Labric, voire même celui combien pittoresque aussi et reposant, d’une fraîche campagne, agrémentée d’eaux vives à faire rêver les pêcheurs et les citadins.

Et le soir, l’infatigable jeunesse put se livrer à sa distraction favorite : la danse, entraînée par un orchestre musette de classe conduit par Emile Prudhomme…

On ne peut se retenir de féliciter les compagnies rivales  et amies de Claye et de Souilly et aussi un peu celle de Dammartin-en-Goële, sans doute de s’être donné fraternellement la main à l’occasion, de ce Bouquet Provincial 1955. La réussite a couronné leurs efforts.

Et il faut aussi féliciter les autorités qui en cette occasion ne marchandèrent pas leur participation. C’est au Capitaine de la compagnie de Claye M. Silvi et à M. le Maire de Claye-Souilly, M. Benoist, qu’échut tout naturellement la mission de recevoir les personnalités officielles qui devaient présider la cérémonie ou y participer.

Dès 9 heures du matin c’est ainsi qu’ils accueillirent M. le ministre Marc Jacquet, député de seine et marne, M. Le sénateur Bataille, Mgr Romain, vicaire général, ancien doyen de Claye, M. Brun président du conseil général, M. Pathus Labour conseiller général de Dammartin en Goële qui devait présider le banquet et exprimer à cette occasion  dans une délicate allocution les compliments de M. le ministre Jacquet dans l’impossibilité de rester au banquet et au propre satisfaction de se revoir au milieu de la population de Claye qu’il avait rêvé de représenter au Conseil Général lors de ses premiers pas dans la politique ; M. Terninck, président fédéral, M ; Jagueneau, président de la ronde d’Ile de France, M. l’abbé Ducerf doyen de Claye et de nombreuses personnalités régionales.

       

     

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Sports et Musique
commenter cet article

commentaires