Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 18:32

FEU CHEZ LE BOULANGER

 

                   

Le Publicateur 11.8.1889

Le 5 août, les gendarmes de la brigade de Claye entendirent des cris au feu ! Ils se dirigèrent vers l’endroit d’où partaient ses cris et virent qu’un commencement d’incendie venait de se déclarer dans le fournil du sieur Bahuchet, boulanger, demeurant Gde rue à Claye. Après s’être assuré que personne n’était en danger, ils ont fait descendre par une fenêtre, à l’aide d’une échelle, les effets et quelques meubles des chambres qui se trouvaient au-dessus du foyer de l’incendie, afin de sauver le mobilier et empêcher le sinistre de se propager.

Le feu avait pris naissance dans un tas de bois que le sieur         Bahuchet avait précédemment retiré du four pour le faire sécher, et vers minuit, sa femme l’ayant réveiller pour faire son pain, a entendu un bruit dans le fournil. Bahuchet ayant écouté remarqua une odeur de fumée qui passait par les fissures de la porte. Il appela aussitôt au secours. C’est le sieur Zenato qui sortait d’une maison voisine qui courut chercher une échelle et l’apposa contre le mur. La pompe de la Cie Gle des Omnibus arriva et attaqua ce commencement d’incendie. Il en fut de même de la compagnie des sapeurs-pompiers et de la population.

Tout le monde rivalisa d’ardeur pour se rendre maître du feu.

 La perte consiste en un pétrin, 8 sacs de farine, plusieurs ustensiles de ménage et un bâtiment le tout estimé à 6 642 F. (sic)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mireille Lopez - dans Pompiers de Claye-Souilly
commenter cet article

commentaires