CLAYE-SOUILLY : DISPARITION DES FABRIQUES D'ALLUMETTES

Publié le par Mireille LOPEZ


L'entreprise Scoppini était située rue de Vilaine  à côte de l'entreprise Japuis



Petite Gazette de Dammartin et ses environs 21.9.1890


Depuis le 1/1 de l’année courante l’Etat s’est réservé le monopole exclusif de la fabrication et de la vente des allumettes chimiques.

Jusqu’à présent les résultats n’ont pas été satisfaisants, le déficit est de 9 529 000…

 

 

                                                                    §§§

 

La prise du monopole des allumettes par l’état a fait disparaître deux fabriques d’allumettes à Claye-Souilly : rue de Vilaine l’importante fabrique de Fernand Scoppini  et l’entreprise plus modeste des frères Baillon  Jules Armand et Louis Henri située route de Messy « lieu-dit Les Fours à Chaux ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article