Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 21:20

  La Liberté de Seine et Marne 16/1/1964

 

Une commune de Seine et Marne LE MESNIL-AMELOT rayée de la carte par la création de l’aéroport PARIS-NORD décidée lundi par les ministres.

Prise lundi en Conseil des Ministres, la décision du Gouvernement  de construire l’aéroport de Paris-Nord risque de perturber la vie d’un certain nombre de commune de Seine et Marne.

Le nouvel aéroport s’étendra en effet sur 5000 hectares  dans un quadrilatère délimité par les communes de Mitry-Mory au sud, Villeneuve sous Dammartin à l’Est, Mauregard au Nord et Roissy en France (Seine et Oise à l’ouest.

 

Outre la gène que l’implantation de cet aéroport apportera à la vie des localités ci-dessus l’agglomération de Mesnil-Amelot sera purement et simplement rayée de la carte.

La construction de Paris-Nord qui comprendra deux pistes destinées à recevoir les avions supers-soniques intercontinentaux, tels Super Caravelle ou Concorde, actuellement en cours d’étude, comportera quatre étapes :

-         Déclaration d’utilité publique des terrains choisis par l’état-major de l’aéroport de Paris. Le District de Paris demandera dans un même temps que ces terrains fassent partie d’une « Zone d’Aménagement Différée » (Z.A.D.). Dans une  Z.A.D.  l’Etat dispose d’un délai après les expropriations pendant lequel il peut exercer un droit de préemption sur les terrains s’il estime que ceux-ci ont été vendus à un prix trop élevé.

-         Une fois l’acquisition des terrains réalisée, les travaux d’aménagement en sous-sol (canalisations, fondations) commenceront. Ces travaux dureront près de deux ans.

-         Les véritables travaux de construction commenceront début 1967. Ils s’étendront sur huit années, mais dès 1970, une piste et des installations provisoires pourront déjà être mises en service.

-         A partir de ce moment l’aéroport de Paris-le Bourget sera progressivement abandonné jusqu’à ce que Paris-Nord ait atteint jusqu’à 1975 sa taille définitive.

La réalisation de Paris-Nord coûtera un milliard de nouveaux francs. Sa capacité d’accueil sera de 20 millions de passagers par an. La déserte de l’aérodrome sera assurée par l’autoroute du Nord et ses prolongements vers l’Est par l’antenne de Bagnolet. Le Gouvernement a décidé au cours du conseil interministériel de lundi d’inscrire la totalité des travaux au Ve Plan d’équipement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans SEINE ET MARNE
commenter cet article

commentaires