Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 22:24

garde-champetre-jpeg.jpg

 

Petite Gazette de Dammartin 28.9.1902

 

Né en 1853 Debriolle n’a jamais beaucoup travaillé. Il a maintes fois subi des condamnations pour vagabondage. Ce n’est pas nous qui lui reprocherons.

De son véritable métier il est menuisier. Mais depuis la guerre de 1870.1871, la menuiserie, comme beaucoup d’autres professions, a subi une crise désastreuse, à tel point qu’il est rare d’être embauché en ce métier, tout au moins d’après ce que nous dit l’accusé. De fait il y a quatre ans au moins qu’il ne s’est vu en présence d’un établi ou d’une varlope. C’est on l’avouera n’avoir pas de chance.

Le 9 septembre Debriolle s’est encore fait prendre en état de vagabondage.

M. le président ne lui fait pas de reproche de ne pas travailler à la menuiserie qui va si mal, mais il demande pourquoi il ne cherche jamais à s’occuper aux travaux des champs. Il ne demanderait pas mieux, paraît-il, seulement sa déveine le poursuit au point qu’on l’embauche rarement.

Il promet néanmoins de faire son possible pour aller faire les vendanges.

Le tribunal lui inflige quatre jours de prison. Dans quelques jours lorsqu’il aura subi sa peine, il y a des chances pour que le raisin soit mûr.

En somme puisqu’il a été arrêté le 9 septembre, il va être mis immédiatement en liberté et pourra tâcher de trouver une occupation.

                                                                            (Publicateur)

Partager cet article

Repost 0
Published by Mireille LOPEZ - dans Claye-Souilly-découverte
commenter cet article

commentaires